Office Agents

Imaginez l’environnement de travail du futur… Vous entrez dans votre « smart building », bâtiment bardé de capteurs capable de mesurer la qualité de l’environnement de travail et d’optimiser l’énergie utilisée. A votre poignet, un bracelet connecté mesure votre activité physique. Dans votre smartphone se trouvent une myriade d’apps permettant de mesurer ou d’analyser vos comportements ou votre santé. L’une d’entre elle mesure même votre productivité et vous aide à lutter contre la procrastination. Tout cela fait peut être déjà partie de votre quotidien, ou ne semble pas si éloigné de la réalité… mais est-ce un futur désirable ?

De cette réflexion est né un project de recherche par le design, mené par mon étudiant Sjoerd Stamhuis à l’Université d’Eindhoven. Et si chaque employé était équipé d’un kit de capteurs capable de mesurer son niveau d’activité physique, sa productivité ainsi que la qualité de l’environnement de travail, et d’indiquer quand l’un de ces paramètres n’est pas optimal ?

Les Office Agents sont un set de 5 capteurs placés sur chaque poste de travail. Dans un esprit de design spéculatif, chaque agent a une personnalité et la ferme intention de vous aider à optimiser votre travail pour être productif et en bonne santé.

  • L’agent de productivité tracke vos tâches et votre concentration et vous envoie des notifications écrites pour vous rappeler à l’ordre. Il est rigoureux et plutôt autoritaire.
  • L’agent d’activité physique est lié à votre montre connectée et combat la sédentarité au travail. Il vous stimule à bouger davantage quand il ne détecte pas de mouvement pendant 30 min. Pour se faire, il gigote pour attirer votre attention.
  • L’agent de l’air mesure constamment la qualité de l’air à l’aide d’un capteur intégré. Il active son ventilateur pour vous notifier qu’il est temps d’ouvrir la fenêtre pour aérer votre espace de travail.
  • L’agent du bruit capte les décibels autour de votre bureau. Il émet des vibrations répétées quand le niveau sonore dépasse 70 décibels pendant plusieurs secondes, c’est une invitation au silence !
  • L’agent de lumière mesure la luminosité à votre poste de travail à l’aide d’un capteur intégré. Quand elle est inférieure à 300 Lux, il clignote et indique que vous devriez trouver une place près d’une fenêtre ou augmenter la lumière artificielle.

Arriverez-vous à suivre les recommendations de vos agents ? Certaines de ces requêtes vont-elles se contredire ? (suivre le conseil de l’agent d’activité physique pour aller faire une marche ne va sûrement pas plaire à l’agent de productivité). Peut-on optimiser son environnement de travail en prenant en compte toutes les bonnes pratiques ? Quels sont les défis et les limites de cette approche du travail où tout est mesuré et optimisé ?

Sjoerd Stamhuis, Hans Brombacher, Steven Vos, Carine Lallemand. 2021. Office Agents: Personal Office Vitality Sensors with Intent. Proceedings of the Extended Abstracts of the 2021 CHI Conference on Human Factors in Computing Systems. https://dl.acm.org/doi/10.1145/3411763.3451559 (open access)

Regardez la video du projet (30 sec): https://youtu.be/AEEI5bZXNnA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.