Sondes culturelles : exploration et inspiration

Des méthodes issues des recherches en design, la méthode des sondes culturelles (ou design probes) est l’une de mes favorites. Non conventionnelle et créative, elle est agréable et amusante pour les professionnels comme pour les participants et permet de recueillir des données riches et inspirantes. Imaginée par Gaver, Dunne et Pacenti (1999), la méthode des sondes culturelles a été utilisée pour la première fois dans le cadre du projet de recherche européen Présence à la fin des années 1990.

Qu’est ce qu’une sonde culturelle ?

Les sondes culturelles se présentent sous la forme de petits kits d’objets créatifs créés par les concepteurs et remis aux participants. Chaque objet du kit est accompagné d’une petite tâche à réaliser, de nature amusante et inspirante.

En emportant le kit dans leur environnement quotidien, les participants vont documenter eux-mêmes leurs expériences et pensées sur une thématique particulière. L’absence d’un observateur permet un recueil en contexte réel sur une durée prolongée.

Pourquoi utiliser cette méthode ?

La méthode des sondes culturelles est une méthode d’exploration des besoins utilisateurs (au même titre que les entretiens, les focus group ou l’observation par exemple). Elle s’utilise donc dans les phases amont des projets de conception. Les données recueillies permettent de s’imprégner de la vie des utilisateurs, de les comprendre et de ressentir une profonde empathie. L’avantage est que les participants vont compléter les sondes dans l’environnement naturel de l’interaction et sur une période de plusieurs jours. En documentant eux-mêmes leurs expériences, ils deviennent acteurs du processus de conception, ce qui facilite leur acceptation des solutions proposées ultérieurement.

Bien entendu, il est plus judicieux de l’utiliser en combinaison avec d’autres méthodes d’exploration plus traditionnelles, comme les entretiens ou les observations.

Mise en pratique

Le format du kit, le nombre d’objets inclus ou le type d’activités proposées aux participants est entièrement libre et adaptable selon le projet. En général on trouve de 5 à 15 objets dans le kit, selon la durée du projet et ses objectifs.

Une sonde culturelle peut prendre la forme de n’importe quel support qui permet aux participants d’exprimer et de transposer leur expérience. Le kit est préparé avec soin, de manière artisanale. On évitera les objets trop bien finis ou l’impression industrielle.

Cinq étapes pour appliquer la méthode :

  1. Planifier l’étude : réfléchir tout d’abord à la forme et au type de sondes qui pourraient faire sens pour votre thématique. Avec votre équipe, brainstormez et créez de premières esquisses. Répartissez-vous ensuite le travail.
  2. Recruter les participants : effectuez un premier filtrage des candidats, en face-à-face ou par téléphone puis programmez une première rencontre dans le contexte à étudier, sous forme d’un court entretien informel. Affinez vos idées de sondes en fonction de vos participants (rappelez-vous, le but des sondes est de créer un lien privilégié avec ces derniers).
  3. Créer les sondes : originales, inspirantes, esthétiques, créez des sondes qui engagent les participants et leur donne envie de partager leurs expériences. N’hésitez pas à aller au bout de votre concept avec un emballage des sondes qui peut représenter la thématique (une valise pour la thématique du voyage, une trousse pour une thématique scolaire, …)
  4. Déployer les sondes : les consignes doivent être claires, car vous ne serez pas là pour expliquer. On favorise des tâches brèves, et faciles à réaliser. Lors de la remise du kit, briefez vos participants sur la façon de compléter le kit, tout en gardant une part de mystère sur son contenu (ne déballez pas les objets un à un, au risque de gâcher l’effet de surprise). Expliquez aux participants qu’ils peuvent remplir tout ou partie du kit selon ce qui les inspire. Laissez-leur ensuite les sondes durant plusieurs jours ou semaines et prévoyez en amont un moyen de les renvoyer (ou un RDV pour les récupérer).
  5. Analyser les résultats : il n’y a pas réellement de méthode d’analyse pour classer ou comprendre les sondes culturelles retournées par vos participants. Elles vont agir comme des sources d’inspirations pour les membres de l’équipe. On ne cherche pas à aggréger ou « moyenniser » les données collectées ici, mais plutôt à y trouver des éléments uniques qui nous renseignent sur l’expérience des participants, nous imprègnent de leur style de vie et leurs pensées. On peut créer un « mur de sondes » où l’on affichera l’ensemble des productions des participants.

Exemples de sondes

Voici quelques idées pour vous aider à démarrer (ne vous limitez pas et soyez créatifs en fonction de votre thématique !) :

un appareil photo compact, accompagné d’instructions sur des photographies à prendre ou un dictaphone pour enregistrer des pensées et des sons. Souvent l’emballage de l’appareil est personnalisé. Les appareils jetables n’étant plus communs, créez à bas coût vos propres appareils (toutes les explications sur le site probetools.net)

des cartes postales avec une image inspirante ou provocante au recto et une question unique au verso, à laquelle le participant répondra librement.

un journal de bord (ou blog) ; son contenu peut être libre ou contenir des instructions de choses à écrire ou à dessiner

du papier à lettres personnalisé : on peut demander au participant de rédiger une lettre d’amour ou de rupture (par exemple avec un produit), ou bien de s’écrire une lettre à lui- même plus jeune dans le passé, ou plus vieux dans l’avenir

des sacs ou petites jarres pour collecter des objets : ils permettent aux participants de capturer quelque chose d’important de leur vie (un moment, une musique, une odeur, un objet, une expérience ou un lieu), soit physiquement, soit en écrivant son nom sur un petit papier glissé à l’intérieur de la jarre.

un poster à compléter : si vous étudiez l’expérience dans un environnement donné, le poster peut être une idée créative. Toujours visible de vos participants, sa complétion devient une tâche ludique jour après jour.

quelles sont vos idées ? n’hésitez pas à les poster en commentaire de ce post !

L’atelier Design probes du FLUPA UX-Day

Retrouvez les slides de l’atelier Design probes au FLUPA UX-Day 2015.

Découvrez sur FlickR, les kits de sondes créés par les participants aux ateliers et récupérés à la fin de la conférence.

 

Cet article est basé sur le chapitre 8 de mon ouvrage Méthodes de design UX. Pour aller plus loin et avoir tous les détails pour appliquer cette méthode, n’hésitez pas à consulter le chapitre du livre. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s